Susciter l’engagement chez les jeunes : la méthode d’Enzo Cuegniet

Peut-on vivre une vie épanouie et s’accomplir tant personnellement que professionnellement en passant 15 heures par jour dans son lit? À quelle force vitale faire appel pour outrepasser l’envie irrésistible de rester allongée ? C’est le défi quotidien de Laure Lehaut qui passe chaque jour tiraillée entre 2 forces d’attraction : la clinophilie et l’entéléchie. Son cas n’est sans doute pas isolé. En effet, 1 personne sur 5 traversera dans sa vie un épisode dépressif avec des conséquences plus ou moins spectaculaires. Alors parlons-en !

Enzo Cuegniet nous interpelle sur un sujet brûlant : l’engagement des jeunes. Il constate un désintérêt croissant pour des actions engagées, comme le vote ou le bénévolat. Pourtant, il nous montre que changer la donne est possible.

Un constat alarmant

Les jeunes votent moins et s’engagent moins. Enzo partage des chiffres qui font réfléchir. Il note une baisse du mariage et du bénévolat. Pourquoi ? Le temps nous manque, volé par nos écrans et les réseaux sociaux.

Les écrans, voleurs de temps

Nos téléphones nous rendent passifs. Ils tuent notre temps et notre capacité à développer des idées propres. Enzo pointe du doigt les réseaux sociaux. Ils réduisent notre concentration et nous enferment dans des bulles.

Trouver ses idées

Pour s’engager, il faut avoir des idées et les assumer. Mais comment ? Enzo souligne l’importance de se connaître. Il faut définir ses limites et apprendre à dire non. S’engager, c’est aussi renoncer à certaines opportunités.

La confiance, clé de l’engagement

La confiance en soi et en l’autre est essentielle. Enzo évoque un exemple frappant : le Père Noël. Cette « trahison » enfantine nous apprend la méfiance. Pour s’engager, il faut reconstruire cette confiance.

Des outils pour s’engager

Enzo propose des outils : honnêteté, respect, et confiance. S’engager, c’est être honnête avec soi et les autres. Cela demande de fixer des limites et d’honorer sa parole. Cela crée un cercle vertueux dans nos relations.

L’engagement crée la liberté

Contrairement aux idées reçues, l’engagement offre de la liberté. Il nous permet de choisir notre vie, plutôt que de la subir. Enzo nous encourage à être acteurs de notre existence. Il nous invite à montrer l’exemple pour inspirer les jeunes.

Enzo Cuegniet nous offre une vision rafraîchissante de l’engagement. Il nous rappelle que chacun de nous peut contribuer à un monde meilleur. Son message est clair : engageons-nous, et montrons le chemin aux jeunes.

Enzo CUEGNIET

Sa biographie :

Enzo Cuegniet est président de l’association du Carnaval Étudiant de Caen dont il est membre depuis 2018. Ses expériences associatives (scoutisme, associations étudiantes) lui ont permis de mesurer l’importance de l’engagement, et à quel point il est difficile de trouver des jeunes qui osent s’engager.

Vous aimerez aussi :

Bill François et l’effet DCP : un voyage sous-marin révélateur

Loin au milieu de l’océan, là où tout n’est qu’horizon et bleu, il est un phénomène étrange et mystérieux… Dès ...
Voir la vidéo →
julien hay vignette

Julien Hay : »Œil ouvert, cœur battant, vivre l’instant présent »

Julien Hay, photographe, est intervenu sur “Œil ouvert, cœur battant, vivre l’instant présent“. À travers son expérience personnelle, Julien Hay ...
Voir la vidéo →
beatrice palis

Béatrice Palis : « Passer les portes de l’1-visible lorsqu’on est 2 ! »

Alors à un moment, j’ai cherché l’invisible en moi pour franchir les portes de l’inconnu. Le chemin pour continuer à ...
Voir la vidéo →