Comprendre le sommeil et ses préjugés avec Anne-Sophie Diependaële

Je suis neuropédiatre j’ai travaillé avec des enfants ayant des maladies neurologiques. La plupart de ces maladies sont potentiellement stigmatisantes. Lorsque j’ai commencé à m’intéresser plus spécifiquement aux maladies du sommeil. J’ai été fascinée par l’ensemble des fonctions du sommeil chez l’enfant mais également leurs répercussions tout au long de la vie… J’ai ressenti une véritable attraction pour cette spécialité, sa physiologie et ces pathologies… mais je me suis rendue compte à quel point des situations qui n’étaient quelquefois même pas pathologiques devenaient par une mauvaise interprétation source de troubles et pouvaient avoir des répercussions sur l’enfant en devenir. Avez-vous déjà remarqué comme nos croyances peuvent être limitantes et nous amener à créer des étiquettes qui vont se coller sur un individu en particulier un enfant et avec quelles conséquences sur son développement ? Et si la science nous aidait à dépasser cela ?

Comprendre le sommeil et ses préjugés avec Anne-Sophie Diependaële

Dans un monde où le sommeil est souvent mal compris, Anne-Sophie Diependaële nous éclaire sur l’impact des préjugés sur le sommeil. Sa conférence à l’édition TEDxCaen 2023 débute par une scène paisible : un enfant qui dort. Rapidement, elle nous plonge dans les complexités du sommeil, en particulier chez les jeunes.

Le sommeil, plus qu’une nécessité

Diependaële souligne que le sommeil est essentiel, mais souvent entouré de conseils non sollicités et de croyances populaires. Elle partage l’histoire de Margot et de son bébé, Gabin, pour illustrer comment les jeunes parents sont bombardés de conseils sur le sommeil de leur enfant. Ce récit met en lumière l’impact des préjugés sur le sommeil des plus jeunes et la pression ressentie par les parents.

L’horloge biologique et ses mystères

L’experte explique que notre horloge interne régule notre cycle de sommeil, mais que chez les nourrissons, ce rythme est naturellement différent. Elle détaille comment l’environnement et en particulier la lumière du jour jouent un rôle crucial dans l’ajustement de cette horloge biologique. Ce passage révèle l’importance de comprendre l’impact des préjugés sur le sommeil pour mieux accompagner le développement des enfants.

L’apprentissage de l’endormissement

L’un des points forts de la conférence est l’accent mis sur l’apprentissage de l’endormissement. Diependaële insiste sur le fait que, comme la marche ou la parole, s’endormir est une compétence qui s’acquiert. Elle critique les conseils souvent donnés aux parents, comme laisser pleurer leur enfant, en expliquant que cela peut générer stress et incompréhension chez le bébé.

L’importance de l’attachement

La neuropédiatre aborde ensuite le concept d’attachement, soulignant son importance fondamentale dans le développement d’un sentiment de sécurité chez l’enfant, essentiel pour un sommeil sain. Elle met en garde contre les dangers de stigmatiser les comportements de sommeil des enfants et des adolescents, en rappelant que chaque individu a des besoins uniques.

Le sommeil à l’adolescence

Enfin, Diependaële se penche sur le sommeil à l’adolescence, une période où les changements hormonaux décalent l’horloge biologique, rendant les adolescents naturellement plus nocturnes. Elle met en évidence l’impact des préjugés sur le sommeil à cette étape critique de la vie, où la pression sociale et scolaire peut aggraver les défis liés au sommeil.

conclusion

Anne-Sophie Diependaële nous invite à repenser notre approche du sommeil, en reconnaissant l’importance de se baser sur des connaissances scientifiques plutôt que sur des idées reçues. Sa conférence est un appel à l’empathie, à la patience et à la compréhension, pour que chacun puisse bénéficier d’un sommeil réparateur, libre des préjugés qui trop souvent l’entourent.

Anne-Sophie Dippendael

Sa biographie :

Anne-Sophie Diependaële est neuropédiatre et neurophysiologiste au CHU de Caen. Elle travaille au sein du service des explorations fonctionnelles neurologiques. En 2014, elle intègre l’unité sommeil et se spécialise en médecine du sommeil de l’enfant. En 2023 l’unité sommeil du CHU de Caen obtient l’accréditation centre mixte adulte enfant de médecine du sommeil par la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil.

Vous aimerez aussi :

Jérémie LEMAITRE vignette

Jérémie LEMAITRE : « Prise de conscience ! »

Changer nos modèles économiques pour changer le monde ?Notre monde file tout droit vers le mur des catastrophes écologiques et ...
Voir la vidéo →
Cecile Neuville

Le secret du bonheur par Cécile Neuville : entre positivité et réalité

Se répéter chaque matin que la vie est belle devant son miroir… serait-ce la recette du bonheur ? Mais comment ...
Voir la vidéo →
Frédéric GAUQUELIN vignette

Frédéric GAUQUELIN : « Quand le collaboratif et l’Humain révolutionnent le sport »

Et si les fans de football pouvaient désormais coacher leur équipe ? De cette idée révolutionnaire dans le monde du ...
Voir la vidéo →